REFORME MOTO 2020

REFORME MOTO 2020

Les grandes lignes du futur permis moto français comprennent l’introduction d’une épreuve théorique (code de la route) spécifique aux motos et un examen en circulation plus long, accompagnés d’une certaine simplification des épreuves et de l’organisation.
Basiquement, toutes les épreuves théoriques vont être regroupées ensemble, ainsi que toutes les épreuves pratiques. L’examen plateau sera plus court et plus dense. L’épreuve en circulation sera plus longue et plus exigeante.

Entrée en vigueur
Le nouvel examen entrera en vigueur en 2020, c’est certain.
Probablement au premier semestre et peut-être au 1er trimestre 2020.
Les premières discussions autour d’une réforme du permis moto ont commencé à l’été 2018.
Un an plus tard, nous en savons plus sur le contenu de la réforme, mais pas sur son calendrier, initialement prévu pour le second semestre 2019, puis reporté à 2020, sans plus de précision pour le moment.
Comme en 2013, cette réforme devrait logiquement entrer en vigueur en janvier ou février 2020, période creuse des examens, plus facile pour la mise en place de la réforme (qui suppose une modification des marquages au sol) et les formations de mise à jour des inspecteurs.
Mais ce n’est pas acté pour le moment.

Période de transition
Comme en 2013, il y aura une période de transition de six mois.
Les épreuves réussies en 2019 seront valables après la réforme.
Si vous obtenez votre code ou votre plateau en 2019, il sera toujours valable en 2020 pour le futur permis, vous ne serez pas obligé de tout repasser.
Tant que vous êtes inscrit avant le 31 décembre 2019 (dépôt et enregistrement du dossier sur le site ANTS), vous aurez six mois pour passer l’épreuve de code telle qu’avant la réforme.
Tout candidat inscrit sur l’ANTS pour le permis A2 à partir du 1er janvier 2020 devra passer les nouvelles épreuves.

Modifications de l’épreuve code
Première étape de la formation, l’épreuve communément appelée le code.
La Délégation à la Sécurité Routière (DSR) est partie d’un constat : une partie des tués à moto sont des personnes qui ont passé le permis moto pour profiter de la validité de leur code, mais sans rouler, sans acheter de moto… jusqu’au jour où ils reprennent le guidon, bien des années après, et bien sûr sans mise à jour de leurs compétences de conduite.
Pour tenter d’endiguer ce phénomène, la décision a été prise de mettre fin à la validité de l’épreuve théorique générale (ETG) pour toutes les catégories de permis de conduire.
En clair, il n’y aura plus une seule épreuve qui donne accès à tous les permis de conduire : voiture, moto, poids lourds.
La nouvelle épreuve de code sera entièrement consacrée à la pratique de la moto et prendra le nom d’épreuve théorique moto (ETM).
Attention : l’ETM remplace l’ETG, elle ne vient pas en plus !
Il n’y aura pas une épreuve de code général et une autre de code moto, mais une seule et même épreuve.
Cette épreuve se passera dans les centres privés d’examen de code de la route, avec le même dispositif qu’aujourd’hui (et des frais d’examen de 30 €).
Du coup, tout le monde aura l’obligation de réussir l’ETM avant de présenter les épreuves pratiques du permis moto.
Que ce soit votre tout premier permis de conduire ou que vous soyez déjà titulaire d’un permis (en général de catégorie B, voiture), que votre permis B date de deux ans, cinq ans ou dix ans… vous devrez passer et valider l’ETM !
L’espoir de la DSR est que seules les personnes assez motivées pour préparer et présenter cette ETM passeront le permis A2 et surtout commenceront à conduire tout de suite après.
Un autre intérêt est de ne pas imposer de repasser le code voiture à ceux qui sont déjà automobilistes, aux personnes (de plus en plus nombreuses) qui passent le permis moto à 30 ans et plus, après une longue expérience de conduite voiture.

Modifications de l’épreuve plateau
L’épreuve hors circulation (communément appelée « plateau ») sera entièrement pratique : plus de fiches (intégrées à l’examen théorique de code) et plus de vérifications mécaniques.

Ce qu’il faut retenir : 
Suppression des  vérifications et de l’interrogation orale qui seront traités dans les questions de l’ETM.
Cela permettra d’allonger la durée de l’épreuve en circulation (précision ultérieure de la part de la DSR). Une attention particulière sera portée sur les prises de trajectoires en virages qui seront prises en compte dans l’évaluation.
Le seuil d’obtention de l’examen devrait passer de 17 à 20 points sur 27 (confirmation ultérieure de la DSR).
Les barèmes de notation seront communiqués ultérieurement car ils ne sont pas définitifs. La notation sera globale et non compartimentée (exemple : si 3 pieds à terre sont autorisés, ils le sont pour l’ensemble de l’épreuve, ce qui veut dire que le candidat peut les utiliser quand il veut au cours de l’épreuve).
Comme annoncé précédemment, le plateau ne comporte plus qu’une seule épreuve qui regroupe l’ensemble des épreuves qui existaient jusqu’alors.
Elles s’enchaînent dans l’ordre suivant :

  • Déplacement de la moto sans l’aide du moteur (marche avant et arrière),
  • Slalom chronométré à allure lente,
  • Freinage d’urgence à 50 km/h,
  • Allure lente avec passager,
  • Slalom à allure normale avec évitement à 50 km/h (la DSR doit nous préciser s’il existera toujours une marge d’erreur).

Des cônes de couleur distincte seront mis en place au centre de la piste (1 cône ) pour le demi-tour et pour la zone d’arrivée en sortie d’évitement (4 cônes). Les couleurs de ces 5 cônes ne sont pas encore connues.
Techniquement, le parcours lent reste sur les mêmes bases. Le nouveau parcours sera bien plus court, moins fatigant. Il semble aussi plus simple, tout en gardant les mêmes fondamentaux techniques.

Résumé
En résumé, l’accès au permis A se fera par le parcours de formation suivant :

  • Passage du code moto (ETM),
  • Suppression des  vérifications et de l’interrogation orale qui seront traités dans les questions de l’ETM.
  • Epreuve plateau avec un seul parcours,
  • Deux ans (minimum) de permis A2,
  • Formation de 7 heures pour passer au permis A.
Posté dans Actualités, Non classé | Commentaires fermés sur REFORME MOTO 2020